dimanche 22 janvier 2006
Le Refondateur N°133 du lundi 19 mai 57aH (2003)

Traditionnellement, les hommes de Dieu axent leur champ d'action dans la sphère religieuse où tout est motif d'une quête vers une trajectoire verticale. Dieu, espérant de ce fait une acquisition du salut. Le prophète Raël rompt cette conception. Car pour lui, le prophète aujourd' hui, doit s'impliquer dans la politique actuelle pour que les gens vivent mieux. Dans ses enseignements, il n'a pas manqué d'énoncer les grandes lignes pour que l'Afrique acquière véritablement sa décolonisation. Une analyse qui tend vers un projet de société de certains partis politiques africains.Voici son analyse.

Je sais que beaucoup parmi vous vivent toujours avec cette espèce de complexe d'infériorité par rapport aux Européens. Votre plus grand ennemi, ce ne sont pas les colonisateurs, ce n'est pas la colonisation, qu'elle soit politique, économique, culturelle ou religieuse. C'est vous-mêmes à chaque fois que vous pensez que vous êtes inférieurs aux
«blancs» ; vous êtes un tout petit peu supérieurs aux «blancs». Pourquoi ? parce que vous avez la pureté qu'ils ont perdue. Ils ont perdu leur pureté à cause de leur culture et surtout à cause de leurs crimes tels l'esclavagisme, la colonisation et tout ce que vous avez subi. Vous avez été des victimes, eux, ils ont été des coupables, et lorsqu'on se sent coupable, on perd sa pureté. L'Afrique a encore sa pureté. Les Africains doivent en être conscients. Les blancs ont eu la chance, à certains moments, de découvrir certaines choses, mais pas tous, car, pour la majorité d'entre eux, ce sont d'imbéciles. Ils ont eu quelques génies qui
sont, par hasard, nés, dans leur civilisation. La majorité des «blancs» n'est pas capable d'inventer la poudre, l'électricité ou la génétique. Il n'y en a que quelques-uns qui ont inventé mais tous les autres disent très haut : «on a inventé l'avion». ils sont stupides et bornes. Il y en a des brillants, mais ceux-là n'ont jamais commis les crimes contre votre
culture, contre votre peuple. Ceux qui sont venus sont des envahisseurs, des colonisateurs stupides. Le message que j'amène. qu'il faut former les jeunes. Non comme les pouvoirs occidentaux voudraient vous le faire en vous faisant passer par l' industrialisation pour garder toujours une avance sur vous et continuer à vous considérer comme des pays en voie de développement. Cela est une néo-colonialisme. Moi, je voudrais que les enfants dans les écoles aient tous des ordinateurs, et ce doit être la priorité. Que l'accès à l'Internet soit immédiat pour toutes les populations d'ici, car, si vous avez accès à ces moyens de formation, vous ne serez pas à la traîne, mais vous serez au même niveau que les autres pays.
Africains, prenez en main votre destinée en rejetant globalement toutes les structures qui vous ont été imposées par la force, qu'elles soient politiques, religieuses ou culturelles.
Votre immense continence est riche, et les nouvelles technologies, comme l' Informatique et l'Internet, font que vous n'avez plus besoins des colonisateurs pour apprendre. Des millions de jeunes ivoiriens peuvent recevoir la connaissance des plus grandes universités mondiales. Voilà pourquoi un éloignement de la France, au profit des USA, serait favorable au développement de l'Afrique. Surtout, il ne faut pas que les Africains encouragent la mendicité organisée et élevée au rang d'institution par des gouvernements qui veulent conserver le pouvoir qu'ils ont sur l'Afrique par ce biais. «Plus je t'aide et plus tu dépends de moi», c'est là leur leitmotiv.

Que se passe-t-il dans les pays riches ?

On dépense des millions pour organiser des campagnes pour aider le tiers monde et d'autres millions pour demander aux Français d'acheter français. Quelle hypocrisie ! «tenons le tiers monde dans la dépendance de la mendicité et enrichissons-nous davantage en achetant national.»

Ce n'est donc pas de ce mendicité que le tiers monde a besoins, mais de développement. La meilleure façon d'aider un pauvre n'est pas lui donner un poisson, mais de lui apprendre à pêcher. et de lui donner une canne à pêche. Il faut encourager les entreprises à déplacer leurs usines de production vers les pays du tiers monde. Les consommateurs européens y gagnent, car les produits à leur disposition soit moins cher et le tiers monde se développe comme on le voit aux Philippines ou en Thaïlande.

Le prophète Raël
Retranscrit par
Naciron Inza

None

Download FREE e-BOOKS of RAEL