dimanche 22 janvier 2006
NOTRE VOIE

N° 2170 du jeudi 25 août 2005

Rubrique Société

http://news.abidjan.net/presse/notrevoie.htm

“Les organismes génétiquement modifiés (OGM) et la biotechnologie pour déclencher et développer une agriculture moderne en Afrique�? a été le thème de la conférence publique organisée, hier, dans la salle des conférences de la faculté d'odonto-stomatologie Cocody, par le mouvement raëlien de Côte d'Ivoire. Elle a été co-animée par les docteurs Hortense Dodo et Konan Koffi, tous deux chercheurs à l'Université d'Alabama (USA).Le docteur Dodo Hortense a fait savoir que les organismes génétiquement modifiés sont des êtres vivants (plantes ou animaux) ayant subi l'introduction, le retrait ou la réparation d'un gène, soit par le processus naturel, soit par la méthode du génie génétique. Désormais, les OGM font partie intégrante de l'agriculture du 21ème siècle. Le docteur Dodo Hortense a par ailleurs indiqué que cette méthode a permis de supprimer l'expression de Ara H2, l'allergène le plus offensif de l'arachide, et d'obtenir des aliments de meilleure qualité, de modifier la composition des plantes afin de leur donner soit une composition nutritionnelle nouvelle, soit des caractères leur permettant de mieux s'adapter aux transformations agro-alimentaires. Ainsi, une nouvelle variété d'arachide dépourvue d'allergènes, ces des protéines causant des allergies dont la manifestation peut causé la mort de l'individu, a été trouvée.

Quant au docteur Konan Koffi, il a expliqué que la production de médicaments par les plantes transgénétiques offre la possibilité de synthétiser des protéines complexes comme l'hémoglobine et les anti-corps monoclonaux pour lutter conte le cancer. Cela permet également de produire des substances vaccinales dans les légumes ou des fruits pouvant être consommés crus.

Jean Goudalé

None

Download FREE e-BOOKS of RAEL