ACTIONS

dimanche 22 janvier 2006
A Madame la Présidente de la Ligue Féminine du Congres National de Libération Ngwane (NNLC),

Je viens par la présente vous exprimer le soutien total et la profonde admiration du Prophète Rael, fondateur du mouvement Raelien (www.rael.org).

En effet, suite à l’article relatant les difficiles conditions de vie des femmes du Swaziland, victimes de graves inégalités perpétrées par le gente masculine, publiée sur le site Internet de la revue Jeune Afrique, http://www.jeuneafrique.com/pays/swaziland/gabarit_art_afp.asp?art_cle=AFP35655etrefribodt0 , le Prophète Rael tient à exprimer son indignation face à ces pratiques inhumaines et à apporter son soutien la Ligue Féminine du Congres National Ngwane dans sa lutte pour rétablir la dignité de la femme Swazi bafouée.
dimanche 22 janvier 2006
Mai 59aH (2005)

Le mois de mai est un mois très spécial pour tous les Haïtiens et pour tous les noirs qui peuplent cette planète. Le peuple d’Haïti fut le premier peuple noir à dire NON à l’esclavage colonial le 18 mai 1803. Inutile ici d’énumérer les ravages que l’esclavage colonial a commis sur terre. Nous n’avons qu’à regarder l’état actuel dans lequel se trouve le continent Africain et la confusion mentale dans laquelle se trouvent de nombreux noirs aujourd’hui. L’esclavagisme colonial a non seulement déstabilisé le peuple noir, mais l’a éloigné de ses racines, de ses religions originelles, qui le reliait avec ses créateurs. Le but de ma réflexion n’est pas de raconter l’histoire de l’indépendance d’Haïti. Je propose ici un regard sur cette indépendance inachevée, qui doit passer par la décolonisation spirituelle, et du retour aux religions originales.
Aller à la page  1 2 3 

Download FREE e-BOOKS of RAEL