Paroles du Prophète

jeudi 21 juin 2012
Commentaire de Raël : Encore une admirable décision de Robert Mugabe. Il est en effet grand temps que les peuples africains cessent d'être intoxiqués par les médias des anciens colonisateurs qui se comportent encore en impérialistes pour tenter d'étouffer par leur propagande les véritables décolonisations qu'il reste a faire : religieuse, culturelle, et économique. La création de radios africaines, et par la suite d'un réseau de télévision par satellite panafricain, un genre de CNN de Kama, qui pourrait s'appeler KNN (Kama News Network) permettra enfin de détruire l'hégémonie médiatique des anciens colons. Pour y expliquer entre autres que saisir les terres des descendants des colons pour les distribuer aux pauvres paysans africains n'est absolument pas du racisme mais bel et bien une justice sociale. Ces descendants de colonisateurs ne seraient pas propriétaires de centaine de milliers d ' hectares si leurs ancetres ne se les étaient pas appropriés illégalement par la force. Mugabe n'a jamais dit aux blancs de quitter le pays. Il leur a simplement repris ce que leurs ancêtres avaient volé pour le redistribuer aux descendants de ceux qui avaient été volés. Les descendants des colons étaient libres de rester et de travailler comme les autres...mais ils voulaient conserver les privilèges du pillage de leurs ancêtres et les pouvoirs occidentaux le voulaient aussi afin que les richesses des africains et les pouvoirs qui vont avec demeurent l'exclusivité des descendants de colons afin de continuer leur politique impérialiste avec la complicité de ces faux africains ne se sentant africains que parce qu ils possédaient tout...la preuve. dès que Mugabe leur a enlevé leur privilèges ils sont partis à l'étranger...c'est dire leur "amour" du pays ...S'ils s étaient vraiment sentis Zimbabweens, ils auraient accepté de rester en contribuant à l'économie de leur pays mais à égalité avec les populations noires. Au lieu de cela ils ont préféré s'expatrier car pour eux, ils préféraient partir que de ne plus être des "maitres ".

http://www.jeuneafrique.com

None
mardi 28 juin 2011

Question: Un sondage est organisé en Italie cette semaine pour inviter les Italiens à voter pour que l’Italie garde ou non son programme de centrales nucléaires. Le Guide National italien, Marco, a demandé au Maitreya s’il est juste ou non de voter dans un tel cas.

Réponse du Maitreya:
« Les Messages sont très clairs et disent que nous ne devrions pas voter, mais seulement lorsque le vote consiste à élire ceux qui nous gouvernent; c’est-à-dire, tous ces politiciens corrompus qui ne peuvent offrir aucune garantie d’intelligence.

Mais un référendum populaire est une affaire différente, car on pose une question sociale qui concerne l’avenir de l’humanité. Considérant également l’urgence de protéger l’humanité, il faut aussi considérer la situation comme une exception et voter contre les actuelles centrales nucléaires.
La question posée dans ce référendum italien est mal formulée. Il est possible de construire des centrales nucléaires qui ne sont pas dangereuses, mais celles construites avec la technologie actuelle sont dangereuses; toutes sauf les nouveaux modèles désormais construits par les Chinois et qui ne semblent pas faire partie du référendum. Donc, dans un tel cas, il faut absolument voter contre les centrales nucléaires, car le référendum n’offre aucune option plus sécuritaire.
En règle générale, nous devrions voter à tous les référendums qui traitent de questions sociales et de choix pour l’avenir; tant qu’ils n’ont rien à voir avec l’élection d’hommes politiques ou avec leur maintien au pouvoir. »


None
Aller à la page 1 2 3 4 5  »»

Download FREE e-BOOKS of RAEL