Vidéos

vendredi 18 novembre 2016
Intervention de Maitreya Rael lors de l'Université du Bonheur au Burkina Faso en août 70AH (2015).

Raël y disait que les messages des Elohim sont Rêvolutionnaires, c'est un rêve et la révolution en même temps. Et toute révolution, surtout dans des pays qui ont été colonisés passe d'abord par une révolution culturelle et cultuelle.





None
vendredi 18 novembre 2016
L’évaluation des 50 années d’indépendance ? De la soi-disant indépendance africaine ? Cette évaluation n’est pas très positive, parce que dans les faits, il n’y a pas d’indépendance. Tout ce qui a été dit sur ces 50 années d’indépendance n’est que mensonge, il n’y a véritablement eu aucune indépendance. Il y a eu une parodie d’indépendance, alors qu’une véritable indépendance aurait impliqué un retour à ce qu’il y avait avant le colonialisme.

Il n’y a qu’une solution, le retour aux frontières précoloniales, aux traditions précoloniales, et à tout ce qu’il y avait avant, en incluant la manière de se vêtir.

Une révolution culturelle est nécessaire si Kama désire devenir indépendant, si l’Afrique désire réellement devenir indépendante; parce que, en ce moment, elle n’est toujours pas indépendante.

Sur le plan religieux, les Africains se doivent de comprendre que si leurs ancêtres ont été colonisés, torturés et massacrés, afin de les forcer à accepter la colonisation, ils ont également été torturés, massacrés et maltraités pour qu’ils changent de religion.La décolonisation religieuse est indispensable. Apostasiez, annulez votre baptême ! Faites des envois massifs de lettres aux églises en leur disant « Je répudie mon baptême et je retourne à la religion de mes ancêtres afin qu’ils soient fiers de moi ».

La décolonisation de l’Afrique, c’est 50 années de gaspillées, mais il n’est pas trop tard pour commencer.




None

Download FREE e-BOOKS of RAEL