dimanche 22 janvier 2006
4 avril 59 aH (2005) - Au cours de la dernière année, alors que le pape sombrait dans une inconscience maladive, essayant désespérément par tous les moyens de prolonger sa propre vie, combien d'autres vies avait-il abrégées ? Il a été un merveilleux exemple d'hypocrisie, continuant dans de la véritable tradition de l’Église de condamner toute nouvelle avance en science qui pourrait prolonger la vie, alors que lui n’a pas hésitez à utiliser tout traitement médical possible pour lui, traitement qui seulement hier était condamné par ses prédécesseurs. L’Inquisition qui a brûlé les sages-femmes comme sorcières en 1500 aurait condamné le pontife mort pour son hospitalisation aussi sûrement que le pontife mort a condamné la médecine de demain à base de cellules souches.Si ce n’avait été que du Vatican, la science médicale serait beaucoup plus avancée aujourd'hui, nous aurions déjà trouvé les traitements pour les cancers, le SIDA et toutes les maladies. L’aveugle pourrait voir et le boiteux marcherait comme prévu par Jésus. La vérité est que le Vatican a entravé la médecine tout au long de sa progression, depuis ses débuts, jusqu'à aujourd'hui avec la médecine la plus prometteuse de toutes : la thérapie des cellules souches.

Mais l'hypocrite a fait tout ce qu'il pouvait pour bénéficier de la médecine et prolonger sa propre vie ! Si le pape est vraiment infaillible, alors son décret devrait être valide à jamais et le pape d'aujourd'hui ne devrait pas tirer bénéfice de la médecine que ses prédécesseurs ont condamnée. Ou alors, le pape n'est pas infaillible. Laissez l'église malade mourir avec le pape et donner les clés du Vatican, volées à St-Pierre, à son propriétaire légitime, Sa Sainteté Raël, le vrai messager des Élohim, les extraterrestres qui ont créé toute vie sur terre, qui ont été mystifiés en dieu.

None

Download FREE e-BOOKS of RAEL