dimanche 22 janvier 2006
Ce livre, remarquable fruit d’un patient travail de recherches, s’appuie sur des faits historiques pour exhorter le peuple africain à sortir enfin d’un «complexe d’infériorité» très largement injustifié, datant de l’esclavagisme et réalimenté par la colonisation.Cet ouvrage, extraordinaire compilation de faits précis, prouvables et vérifiables, se lit aussi facilement qu’un roman tant il passionne et enrichit intellectuellement le lecteur.Le voile se déchire enfin sur les origines des grands hommes qui mirent en place l’écriture et les grands principes mathématiques. Le lecteur y découvre avec surprise la vérité sur ces grands voyageurs africains qui furent les premiers à découvrir pacifiquement l’Amérique avec laquelle ils commercèrent au bénéfice de ces deux continents. Plus encore, ces voyageurs ont essaimé, au sens pratique comme au figuré, leur sang coulant maintenant dans les veines de nombre de personnes qui l’ignorent sans doute.De grands pharaons, de grands hommes et de grandes réalisations sont bel et bien d’origine africaine, tout comme nombre d’illustres personnages de l’Ancien Testament. La réflexion se porte même sur les véritables origines de Marie et de Jésus.Alors, pourquoi cette condescendance mal placée s’est-t-elle installée envers le continent africain ? Comment a-t-il pu prendre un tel retard pour en arriver à un état que les occidentaux nomment « sous-développé » ?Kayemb «Uriël» Nawej passe en revue, sans concession aucune, les étapes qui conduisirent ce merveilleux peuple à son état actuel d’assisté. Il dénonce le machiavélique mécanisme chrétien du Vatican et de ses alliés européens, assoiffés de pouvoir et d’avoirs, qui n’hésitèrent pas à soumettre un peuple par le biais du mensonge et de la tromperie pour le conduire à l’asservissement le plus total.Né en 1964 à Kolwezi, en plein coeur du Shaba-Katanga, l’auteur Kayemb ‘‘Uriël’’ Nawej est membre de la grande Nation Lunda et descendant de Yaav Nawej, fondateur et premier empereur de l’Empire Lunda. (Ruund)

L’auteur démonte, pièce par pièce, la mécanique si bien huilée par l’organisation papale et ses alliés, qui conduisit à rendre « blanches » toutes les réalisations « noires », à priver « d’âme » les autochtones de ce continent, à éclater les tribus et les peuples, à les monter les uns contre les autres en divisant pour mieux régner, à piller les richesses africaines et à obliger les africains à rejeter leurs anciennes religions et traditions. Lors de la décolonisation, ils placèrent sans vergogne des hommes à eux à la tête d’États sans raison d’être, coupés au cordeau dans l’intérêt des peuples colonisateurs, à l’époque de Bismarck.C’est ainsi que Kayemb Uriël Nawej démontre de façon limpide la responsabilité totale du Vatican et de ses alliés dans les crises africaines actuelles.Partant de ce constat, il invite les africains à retrouver leurs racines... Sémites ( ! ) que les coutumes et religions africaines véhiculent. Il explique que la décolonisation pleine et entière de l’Afrique doit passer de manière incontournable par l’abandon du christianisme colonisateur.Le «grand secret» est dévoilé à ceux qui, au lieu de croire aveuglément, cherchent à comprendre les religions africaines ainsi que les prophètes et prophétesse de ce continent qui furent assassinés par les suppôts du Vatican. Le «messie» annoncé de tous temps pour cette époque, celle de la révélation, est là : les ancestrales religions africaines le confirment. Voilà pourquoi le Vatican et ses alliés s’acharnent à le calomnier et cherchent à le détruire car sa reconnaissance sonnera la fin de leurs pouvoirs et avoirs mal acquis.L’auteur conseille à ses frères de pardonner de façon intègre aux ex colonisateurs, de se réveiller enfin, d’apostasier de cette religion qui les asservit encore spirituellement. Il fait un appel solennel aux Kimbanguistes et aux peuples de Coush, en Afrique et à travers le monde, afin qu’ils soient les initiateurs et le moteur de cette décolonisation spirituelle de laquelle naîtra enfin la grande Afrique de paix, d’amour et de fraternité qui retrouvera la splendeur des temps anciens et la fierté de ses origines.Une révélation, une explosion de vérité, preuves à l’appui !...Kayemb Uriël Nawej lance une bombe capable de révolutionner positivement l’Afrique en lui apportant l’impulsion nécessaire à un essor grandiose, uniquement basé sur les richesses intérieures africaines, tant géologiques qu’humaines, historiques, ancestrales, spirituelles et les réalités géopolitiques de la pré colonisation.«UN NOIR CHRÉTIEN EST UN TRAITRE À LA MÉMOIRE DE SES ANCÊTRES» est un hommage à la pureté et au potentiel africain qui n’attendait que ce «top départ» pour se manifester concrètement.

Pour connaître les grandes révélations que nous apporte l'écrivain KAYEMB Uriël Nawej dit LE NLONGI, nous vous invitons à consulter son site officiel : http://www.nlongi.be


None

Download FREE e-BOOKS of RAEL