News Le Mouvement Raëlien soutient la tendance croissante à la « Résistance Indigène ».
(Catégorie ACTIONS)
Posté par webmaster
dimanche 22 janvier 2006

Caracas, le 15 octobre 2004

Raël, leader du Mouvement Raëlien (www.rael.org), vient juste de nommer le Président du Venezuela, Hugo Chavez, « Prêtre Honoraire » dans le Mouvement Raëlien. Chavez a rebaptisé le traditionnel « Jour de Colomb » en « Jour de résistance indigène », soutenant ainsi ceux qui avaient résisté à la colonisation européenne.

Nous nous réjouissons de voir cette tendance se répandre dans de nombreux pays. Depuis plusieurs années, le Mouvement Raëlien est à l’avant garde d’une campagne globale pour restituer aux populations indigènes les terres, l’argent, l’or et les trésors artistiques qui leur ont été volés. Il est encore plus important, pour les descendants de ces populations de rejeter les religions imposées à leurs ancêtres. Il est impossible de chiffrer le prix des vies et des cultures perdues de ces peuples, mais le moins que l’on puisse exiger est que ces nations (en particulier le Vatican) redonnent les milliards de dollars qu’elles ont volé.

Il n’y a pas 1,2 milliards de Chrétiens parce qu’ils ont choisi de l’être ! Ces chiffres sont le résultat de siècles d’impérialisme. Qui peut croire que les enseignements de Jésus n’ont pas été trahis après que la Chrétienté eut « converti » tant de millions de personnes par l’épée et continue de condamner la violence ? Qui peut croire sincère les excuses récentes du Pape alors que le Vatican garde chaque centime qu’il a volé ? La situation est la même partout où la Chrétienté s’est développée, mais l’Australie, l’Amérique du Nord et du Sud et l’Afrique sont les pires des cas. Aujourd’hui, dans les Amériques, les églises chrétiennes revendiquent plus de 700 millions de fidèles simplement du fait de la conversion forcée de leurs ancêtres.

Nous sommes à une époque où l’on parle beaucoup de terrorisme, aurait-on oublié qu’en d’autres temps les religions ont été à l’origine de massacres et de génocides, encore plus grands, au nom d’un dieu. Aujourd’hui, bien peu de chrétiens, descendants de populations converties, ont vraiment conscience que leur « religion pacifique » a tué des millions de personnes au nom de cette « religion d’amour» et qu’ils ne sont eux-mêmes chrétiens qu’à cause de colonisateurs assassins.

Les Chrétiens pensent que la religion musulmane est violente alors que les Musulmans de leur coté voient le Christianisme et le Judaïsme comme des religions qui incitent à la violence. De notre point de vue, aucun n’a tort, c’est le monothéisme et le fondamentalisme qui l’accompagne qui est la cause de tous les carnages ayant ravagé la terre depuis des siècles. Il n’y a pas de terrorisme athée.

Pour réaliser une véritable décolonisation, les descendants de ceux qui furent tués, ou réduits en esclavage et convertis de force au Christianisme par la torture et les sévices doivent, par respect pour leurs ancêtres, se débaptiser et apostasier officiellement de l’Église catholique et des églises chrétiennes. Ils devraient retourner aux valeurs, aux spiritualités et aux religions de leurs ancêtres, qui étaient bien plus belles et respectueuses de l’environnement à l’inverse des civilisations Chrétiennes qui ont lentement détruit le monde et sont responsables de tant de génocides, d’esclaves et de pillages. Tous les descendants de ces nombreuses victimes doivent se rappeler que leurs ancêtres les observent en train de trahir leur mémoire en adhérant à la religion de ceux qui les ont torturés et tués. Ils ne peuvent reposer en paix et maudiront leurs descendants tant que ceux-ci ne seront pas débaptisés et ne retourneront pas aux religions traditionnelles de leurs ancêtres.


Cet item a été imprimée depuis le site RaelAfrica- Africa Wake-UP - Afrique reveille-toi
( http://fr.raelafrica.org/news.php?extend.46 )


Download FREE e-BOOKS of RAEL